• M. François Wolfisberg à Carouge
  • Famille Wolfisberg au laboratoire de production
  • Enseigne Wolfisberg Carouge
  • Magasin de Carouge  Tea room
  • Espace jeux pour enfants Carouge
  • Carouge espace boulangerie-pâtisserie
  • Magasin de Florissant Tea room
  • Magasin de Florissant Boulangerie-pâtisserie
  • Wolfisberg
  • M. François Wolfisberg à Carouge
  • Famille Wolfisberg au laboratoire de production
  • Enseigne Wolfisberg Carouge
  • Magasin de Carouge  Tea room
  • Espace jeux pour enfants Carouge
  • Carouge espace boulangerie-pâtisserie
  • Magasin de Florissant Tea room
  • Magasin de Florissant Boulangerie-pâtisserie
  • Tea-Room, Boulangerie et pâtisserie, Café, Restaurant

Description & particularités

Bienvenue sur cette page de présentation de notre enseigne!
Vous trouverez ci-dessous les horaires d'ouverture et de fermeture de nos 4 magasins sur Carouge et Genève, puis une présentation de notre histoire, de notre manière de travailler et des valeurs artisanales, que nous développons au quotidien dans notre laboratoire de production, pour satisfaire vos papilles.
Bonne lecture et au plaisir de vous rencontrer!

HORAIRES :
Magasin de Carouge :

Ouvert du lundi au dimanche de 6h30 à 19h (fermé le mercredi)
Ouvert toute l'année sauf le 25/12 et le 01/01.

Magasin de Florissant :
Ouvert du lundi au dimanche de 6h30 à 19h. (fermé le mercredi)
Ouvert toute l'année sauf le 25/12 et le 01/01.

Magasin de Rive :
Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 19h et le samedi de 6h30 à 16h. (Fermé de dimanche)
Ouvert toute l'année sauf les jours fériés.

Magasin de Favon :
Ouvert du lundi au vendredi de 6h30 à 19h et le samedi de 6h30 à 18h. (Fermé le dimanche)
Ouvert toute l'année sauf le 25/12 et le 01/01.

DESCRIPTIONS ET PARTICULARITES : 
François Wolfisberg se veut artisan et entrepreneur. Pour lui, le vrai bon pain est d’abord « un pain à fermentation lente, à l’ancienne, façonné main et cuit au bois, alliant légèreté et croustillant, avec une pointe de saveur acidulée ». C’est ce qu’il recherche depuis qu’il a repris de son père l’enseigne carougeoise, en 1996, après avoir appris le métier loin de chez lui, dans les meilleures adresses de Gstaad, du Tessin ou des Grisons notamment, et après avoir été responsable du laboratoire.

Une histoire de Famille :
Un signe ? Les archives de la commune de Carouge mentionnent pour la première fois une boulangerie à la place du Temple en 1826. Mais c’est en 1961 que le nom de Wolfisberg apparaît à l’enseigne, quand François Wolfisberg père, artisan passionné venu de Lucerne crée l’entreprise familiale, après avoir sillonné l’Europe. De Copenhague, Londres, Paris et de sa Suisse alémanique natale, il ramène de formidables spécialités qui feront bientôt partie des must de Carouge, au côté des classiques et des nouveautés qui se succèdent à la devanture. La modeste échoppe de dix-sept mètres carrés, coincée entre labo et appartement, se tricote vite une jolie réputation grâce à quelques produits phares.

Une passion à partager :
François junior ne s’est jamais projeté dans un autre univers que celui du bon pain – sauf peut-être à devenir paysan. Il en aime le côté physique, mais aussi les aspects créatifs : « imaginer, tresser, enfourner, façonner, glacer ». Il donnera à l’enseigne familiale une autre dimension, plus ambitieuse, curieuse et inventive, tout en relevant un double défi quotidien : faire du vrai bon pain, à l’ancienne, et réussir en tant qu’entrepreneur.

Le goût des défis :
François a hérité de la fibre paternelle, en y ajoutant l’envie d’innover et de relever des défis. En cours de formation déjà, il prend part à de nombreux concours, décroche une maîtrise fédérale et ne cesse depuis de se perfectionner et de communiquer sa passion autour de lui. Vainqueur de la coupe d’Europe de la boulangerie, à Nantes, en 1999, cinquième aux championnats du Monde à Paris, lauréat de nombreuses médailles aux Trophées suisses de la boulangerie, au Salon suisse des Goûts et terroirs, à Bulle et au Concours jurassien du terroir, il a enseigné plusieurs années au CEPTA (Centre genevois de formation professionnelle) et prend très à cœur son rôle de formateur.

Comment naît un pain :
On se bouscule aujourd’hui à Carouge, Rive ou Florissant pour la baguette tradition signée Wolfi, le Marcel ou la fougace aux olives, le saint-gallois ou les miches bios, aux graines, abricot-pistache ou gruyère-noisette. Une bonne trentaine de pains en tout, talonnés sans cesse par de nouveaux-venus, crées à chaque prétexte, de la victoire d’Alinghi au pain aux épices de Noël au panettone que François est allé apprendre dans le Val Maggia chez le meilleur artisan tessinois, Ou encore, parmi les derniers-nés, le pain cent pour cent carougeois, crée avec le blé nouveau qu’il contribue à faire mûrir sur les hauts de la ville.
Nombreux aussi les viennoiseries, les bonshommes dorés, les tresses et les voluptueuses cuchaules. Ou encore, côté pâtisserie, se côtoyant dans un même déferlement créatif, les impeccables classiques, les nouveaux-venus et les multiples entremets de saison, les millefeuilles marron et autres caraques, le coin tendance, les mille macarons, cannelés bordelais, les moulages et les créations, la glacerie, le chocolat….

Nos adresses :
L’enseigne de poche des débuts, sur une des plus jolies places de cité sarde, est désormais prolongée par un vaste salon de thé aux couleurs gaies, une terrasse rue St-Joseph et, l’été par un stand de glaces artisanales et boissons, de l’autre côté de la place du Temple. On y déguste la cuisine classique, chaude ou froide, avec ses salades, pâtes, poissons, tartares et desserts exquis, voire de petits en-cas à l’emporter, dont une ribambelle de sandwiches facétieux. Le week end, on y brunch entre amis ou en famille – un espace de jeux étant réservé aux enfants.
Trois nouvelles adresses ont essaimé dans d’autres quartiers de Genève. A Florissant, la même gamme de spécialités boulangères et pâtissières est en vente au tea-room ou la consommer sur place, à l’intérieur ou sur la terrasse de charme évoquant le deck d’un bateau. A la Halle de Rive, entre le beau marché et les éventaires d’autres artisans des métiers de bouche, on se presse chez le dernier Wolfi ouvert en ce lieu très passant des Eaux-vives.

Wolfisberg c’est :
  • La Pâtisserie
  • Le Traiteur
  • La Boulangerie
  • Les petits gâteaux
  • La restauration
  • Les mariages
  • Les anniversaires

Nos ateliers :
Petits ou grands, vous souhaiter participer à nos ateliers et découvrir ce qui se cache derrière les portes du laboratoire de production de François Wolfisberg , n’hésitez pas à consulter nos propositions d’atelier (pour les particuliers, les entreprises ou les enfants) et de vous inscrire en ligne le cas échéant.
Nous vous souhaitons un agréable moment !
Les ateliers ont lieu au Laboratoire de production
15 – 17 Rue du Tunnel
1227 Carouge . Genève
  • Atelier Macarons
  • Atelier Pâtisserie
  • Atelier chocolat
  • Atelier Pâques
Aide